Concert

Mia benigna Fortuna

Mis en ligne le 17 juillet 2017 dans Concert | 0 commentaires

Concert de l’ensemble vocal de Molezon, dans le cadre de Fortuna

Le 4 juin 2017 dans l’église romane de Molezon

Atelier Vocal en Cévennes
présente
FORTUNA
Mia benigna fortuna
par l’ensemble vocal de Molezon
Eglise de Molezon – dimanche 4 juin à 18h
Création de Maurice Bourbon autour de Marenzio et de Pétrarque
Mia benigna fortuna (Lassus)
Crudele acerba (Marenzio)
Ov’è condotto il mio amoroso stile ? (Marenzio)
Chi vuol veder Amore (anon – Marenzio) Occhi dolci e soavi (anon – Marenzio)
Al primo vostro sguardo (anon – Marenzio) Qual mormorio soave (anon – Marenzio)
Già mi fu col desir (Lassus)
Chiaro segno Amor (Marenzio)
Fuggito è ‘l sonno (Marenzio)
Nessun visse giamai (Marenzio)
Ben ‘ho del caro oggetto – Dille la mia speranza (Caro – Marenzio)
Già torna (anon – Marenzio) Zefiro torna – Ma per me, lasso (Marenzio)
Morte m’a morto (Mayaffre)
Or avess’io un si pietoso stile (Bourbon)
Amor, i’ ho molti (Marenzio)
Amatemi ben mio (anon – Marenzio) Vago augelletto (Scotto)
Vezzosi augelli in fra le verdi fronde (Tasso – Marenzio)
Vaghe fila d’oro (anon – Giovanelli)
Se si alto pon gir (Marenzio)
O voi che sospirate a miglior’ note (Marenzio)
Far mi po lieto (Bourbon)
Sauf précision contraire, les textes sont de Pétrarque.
Les 13 madrigaux en gras sont écrits sur les 13 strophes de la Sestina.

Florence Bourbon, Juliette Jauffret, Irène Mayaffre, Catherine Rothenburger, Anne Schneider, sopranos;

Sophie Gautier, Sophie Giraud, Astrid Godé, mezzosopranos ; France Moignard, Claire Moucot, altos ;

Yorick Labaume, ténor ; Maurice Bourbon, Roland Forget, Manu Nguyen, basses

Maurice Bourbon, direction artistique, composition et chef de choeur ; Irène Mayaffre, chef de choeur, compositrice

Mia benigna fortuna sont les premiers mots de la sextine n°CCCXXXII (332) du Canzionere
de Pétrarque (1304-1374), sextine 332 qui sert de colonne vertébrale à notre concert.
Le Canzionere est le recueil des 366 poèmes en italien que Pétrarque a composé tout au long
de sa vie ; écrits de jeunesse, remaniés, enrichis, organisés pour composer une oeuvre poétique
qui raconte l’ expérience d’une vie : celle de l’amour, de la mort et de la poésie avec, sur la fin,
une conversion religieuse (l’amour pour Laura se muant en amour pour la Vierge), une
aspiration au salut et au repos en Dieu. De cette oeuvre célébrissime, Pétrarque affirme, dans le
sonnet inaugural, qu’elle est due à « l’égarement de la jeunesse, quand j’étais un autre homme
que je ne suis » et que « la honte est le fruit » qu’il en recueille…
La sextine 332 se trouve donc vers la fin de ce recueil, et consiste en la déploration d’une double
mort, celle, physique, de Laura, qui est déjà le sujet des 65 poèmes qui précédent notre sextine
et plus encore celle, symbolique, du poète et de son stile, privé de sa source d’ inspiration. Au fil
des 13 strophes de six vers de cette sextine, le chanteur (l’amant et le poète confondus) déclame
qu’il est mort deux fois, à l’amour, puis à l’art. Il chante alors son désir de mourir vraiment.
Comme l’impose la forme très codifiée de la sextine, on entend, comme une psalmodie, six
mots qui se répètent en alternant systématiquement en fin de vers morte, notti, rime, stile,
lieto, pianto .
La beauté formelle, la musicalité éblouissante du texte italien (difficiles à apprécier par un
lecteur moderne français) et la richesse de la thématique avec ce paradoxe d’un Pétrarque
chantant sans relâche sa stérilité, son aphasie et sa dépression, ont inspiré de nombreux
madrigalistes.
A la sextine, l’ensemble vocal de Molezon ajoute trois épisodes d’autres madrigaux de
Marenzio, et s’approprie en un fil musical continu les espaces et l’acoustique du lieu de
concert. Les musiques sont dues, pour 8 strophes, à Luca Marenzio, et pour 2 autres à Roland
de Lassus. Les 3 dernières ont été composées spécialement pour ce concert, par Maurice
Bourbon (2) et Irène Mayaffre (1).
Un concert dominé par la stature de deux génies, le poète Pétrarque et le musicien
Marenzio.
***
Créé en 1990, L’ensemble vocal de Molezon se produit régulièrement en Cévennes (Lozère, Gard,
Hérault) en diverses formations : quatuor, quintette, ensemble vocal (de 12 à 16 chanteurs), à voix
mixtes ou égales, le plus souvent a cappella. La forme des concerts est un véritable champ
d’expérimentation pour l’ensemble vocal : concerts et lectures, où alternent musiques et textes
littéraires, concerts « Sur un fil », où la musique interprétée exploite en continuité l’espace sonore,
ou « Locus solus », imaginés pour un lieu particulier.
Dans le cadre du projet FORTUNA les amateurs de haut-niveau de l’ensemble lozérien rejoignent
les deux ensembles professionnels Métamorphoses et Biscantor! pour la musique contemporaine, en
premier lieu lors de la répétition publique du mardi 26 septembre à 21h au temple de Meyrueis ; en
deuxième lieu, lors de la répétition publique proposée Jeudi 28 septembre à 20h30 à Florac à la
Genette Verte ; enfin, le lendemain, vendredi 29 septembre à 21h00, au temple de Pont-de-Monvert
pour la « Première Mondiale ».
FORTUNA est financé par le programme européen LEADER du Gal Causse-Cévennes, le département de la LOZÈRE, les
conseillers départementaux des cantons du Collet de Dèze, Saint-Etienne-du-Valdonnez, Florac et la Canourgue ; les anciennes et
nouvelles communautés de communes « Cévennes au Mont Lozère » et « Gorges-Causses-Cévennes »
ainsi que par nos collectivités locales de Molezon et Sainte-Croix-Vallée-Française.
Nous remercions tout particulièrement notre Conseillère départementale du Canton-du-Collet-de-Dèze, également Présidente de
l’association ATTC, Michèle Manoa, ainsi que notre Conseillère départementale du Canton de Saint-Etienne-du-Valdonnez,
également Présidente du département de la Lozère, Sophie Pantel, qui ont toujours su porter une attention continue à ce projet.

En savoir plus

Tempus fugit…

Mis en ligne le 13 juillet 2016 dans Blog, Concert | 0 commentaires

« Tempus fugit… » est une création entrelaçant Josquin Desprez, Monteverdi, Bourbon, Agrippa d’Aubigné, Proust, Baudelaire, Tasso, Ronsard…. 

En savoir plus

Concert Comme un air de passions…

Mis en ligne le 25 janvier 2015 dans Blog, Concert | 0 commentaires

le 27 janvier au temple de Pentemont Luxembourg (Paris 75006) ….

En savoir plus

Métamorphoses au Musée de Cluny

Mis en ligne le 24 janvier 2015 dans Blog, Concert | 0 commentaires

Rencontres au musée de Cluny / Actualités du Moyen Âge

Guillaume Dufay-400x300
Date : mercredi 28 janvier 2015 – 16:30Durée : Documentaire (1h) / Concert (1h)Public : Adultes

De tous les voyages, ceux qui trouvent la plus forte résonance dans un musée sont ceux des artistes.

En savoir plus

Josquin et Condé sur l’Escaut : enregistrement

Mis en ligne le 20 avril 2014 dans Blog, Concert | 0 commentaires

Josquin et Condé sur l’Escaut : enregistrement

Fac simile B Pange lingua          

En savoir plus

Rosarum florens

Mis en ligne le 18 novembre 2013 dans Blog, Concert | 0 commentaires

Affiche Rosarum florens

Rosarum florens             En hommage à Guillaume Dufay

 29 novembre 2013            Conservatoire de Roubaix

En savoir plus