A propos de « A la recherche de l’or liquide »….

Mis en ligne le 1 mars 2024 dans Blog | 0 commentaires

D’Irène Mayaffre, soprano, compositrice, ancienne directrice de l’ensemble vocal de Molezon :

…. j’ai reçu A la recherche de l’or liquide (quel beau titre!) que j’ai lu comme une promenade dans ton atelier, dont nombre d’éléments me sont si familiers, incorporés pourrais-je dire, parfois même je retrouve des anecdotes que tu nous as racontées, retrouvant de ces phrases qui ont été pour moi des talismans  » le legato est la page blanche du chant », ou « tout son qui dure va avancer », éprouvant combien tu avais raison de dire parfois que nous avions « un langage commun » tant je peux comprendre ce que tu écris; mais aussi déambulant dans cet atelier de polyphoniste, d’analyste, de chef, d’acousticien, je mesure les domaines où ton expertise m’impressionne (…) et me nourrit; me voici dans l’ atelier du maitre, donc! J’ai vraiment aimé l’esprit de cet ouvrage, mêlant mémoires, conseils, avis, passions, hommages, technique, sérieux et humour (les illustrations sont super!). Merci.

———————————————————————————————————————————————————————-

De Philippe Cassagne, Ingénieur Civil ds Mines de Paris :
J’ai bien reçu ton livre (…), et l’ai immédiatement dévoré.
Je l’ai classé d’emblée parmi les livres que j’aime, qui sont ceux où l’on APPREND quelque chose.
Et là, on apprend beaucoup : sur la pratique du chant, sur la direction chorale … avec beaucoup de technicité, d’émotion et d’humour.
Bravo !

D’Anne-Marie Hue-Concé, professeur au conservatoire d’Alençon, cheffe de La Schola de l’Orne :

 …. je l’ai fini durant ces vacances et c’est absolument passionnant, délicat, intelligent, drôle ! 
Le travail d’un esthète passionné et amoureux du Beau !
Merci pour le partage de ce traité de chant qui, maintenant, n’est jamais loin de mon piano et de mes partitions !
—————————————————————————————————–

… un commentaire d’Arnaud Dumond, guitariste et compositeur :

UN MAÎTRE DU CHANT CHORAL prend la parole : tout musicien se doit d’écouter :
Il fut un temps où j’eus l’immense honneur d’entendre quelques de mes pièces chorales dirigées, disséquées, parfois appréciées (ma Messe notamment) par Maurice BOURBON, auteur par ailleurs de deux Messes passionnantes, et d’une « Déploration de Josquin » de déchirante beauté.
De longues années plus tard je reçois son livre-somme ….

Pour en savoir plus, allez sur le site Facebook d’Arnaud Dumond, avec ce lien  :

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *